Skip to main content
Sunrise over lake and forest at Kejimkujik National Park

Letter from Melanie Joly, Minister of Economic Development and Official Languages

Thursday, May 21, 2020

Hon. Melanie Joly, Minister of Economic Development and Official Languages issued the following letter to members of Canada’s tourism industry: 

The COVID‑19 pandemic has resulted in an incredible amount of uncertainty for Canadians in all corners of our country. While only months ago, we were all looking forward to another record‑breaking year, global travel and tourism have now been disrupted like never before. For the 1.8 million Canadians whose livelihoods depend on tourism—including many of you—this situation has understandably caused serious anxiety about what the future may hold.  

Our government stands shoulder to shoulder with our tourism operators and the many Canadians they employ. Over the past two‑and‑a‑half months, we have taken decisive action to support you. In implementing emergency measures, we have made a conscious effort to reach as many people as possible, as quickly as possible. Tourism-related businesses can benefit from a variety of support measures, as listed below: 

  • The Canada Emergency Wage Subsidy covers 75% of an employee’s wages—up to $847 per week—for employers of all sizes and across all sectors who have suffered a drop in gross revenues of at least 15% in March and 30% in April and May. Recognizing the importance of this program for both employers and employees, the Prime Minister recently announced that it will be extended until August.
     
  • The Canada Emergency Commercial Rent Assistance (CERCA) initiative offers forgivable loans to eligible commercial property owners so that they can reduce the rent owed by small business tenants by at least 75% for the months of April, May, and June 2020.
     
  • The Canada Emergency Business Account (CEBA) provides interest‑free loans of up to $40,000 to small businesses and not‑for‑profit organizations to help cover operating costs while revenues are temporarily reduced. Repaying the balance of the loan on or before December 31, 2022, will result in loan forgiveness of 25% (up to $10,000). Recognizing the importance of this program for so many small businesses, the Prime Minister recently announced that its criteria have been expanded to include more businesses that are sole proprietors receiving income directly from their businesses, businesses that rely on contractors, and family-owned corporations that pay employees through dividends rather than payroll.
     
  • We have provided additional liquidity support under the Business Credit Availability Program (BCAP) through the Business Development Bank of Canada (BDC) and Export Development Canada (EDC). BDC and EDC are working with banks and credit unions to coordinate credit solutions for individual businesses, including those in the tourism sector. Both the CEBA and BCAP can be accessed in parallel for up to $12.5 million in additional liquidity. The program was recently expanded to include mid‑sized companies with larger financial needs and will include loans of up to $60 million per company and guarantees of up to $80 million.
     
  • All workers, including the self‑employed or contractors, should know that the Canada Emergency Response Benefit (CERB) is a taxable benefit that provides $2,000 every four weeks for up to four months to workers who lose their income as a result of the COVID‑19 pandemic. The CERB applies to wage earners, as well as contract workers and self‑employed individuals, who would not otherwise be eligible for Employment Insurance (EI) and are unable to work due to COVID‑19. Additionally, the CERB has been extended to include seasonal workers who have exhausted their EI regular benefits and to workers who have recently exhausted their EI regular benefits and are unable to find a job or return to work because of COVID‑19.
     
  • We have also provided $306.8 million in funding to help small and medium‑sized Indigenous businesses and to support Aboriginal Financial Institutions (AFIs). This funding will allow for short‑term, interest‑free loans and non‑repayable contributions through AFIs, which offer financing and business support services. The initiative will support an estimated 6,000 First Nations, Inuit, and Métis businesses, including many in the tourism sector.
     
  • Festivals, events, and other similar attractions will find help under the COVID‑19 Emergency Support Fund, which provides $500 million for cultural, heritage, and sports organizations so they can continue to support artists and athletes.
     
  • Large employers who are facing challenges can look to the recently announced Large Employer Emergency Financing Facility (LEEFF), which will provide bridge financing to Canada’s largest employers whose needs during the pandemic are not being met through conventional financing, in order to keep their operations going. The LEEFF program will be open to large for‑profit businesses—with the exception of those in the financial sector—as well as certain not‑for‑profit businesses with annual revenues generally in the order of $300 million or higher. This program will be delivered by the Canada Development Investment Corporation. More details will be forthcoming.
     
  • All payments of GST/HST and import duties for all businesses, including individuals who are self‑employed, are deferred until June 30, 2020.
     
  • The Canada Revenue Agency will defer tax payment obligations until August 31, 2020, to help businesses with cash flow. 

A comprehensive list of all support measures announced to date for both businesses and individuals can be found by consulting Canada’s COVID‑19 Economic Response Plan 

Canada’s six regional development agencies (RDAs) are taking a leading role in implementing measures to help businesses and individuals within communities across the country. RDAs are providing as much flexibility as possible with their existing recipients, including deferral of loan payments, while offering additional support through existing funding which totals $50 million across all RDAs. In addition, $1 million in funds from the Canadian Experiences Fund has been repurposed to alleviate pressures on Indigenous tourism businesses. 

Most prominent, the RDAs will be implementing the new Regional Relief and Recovery Fund, which will mitigate the financial pressure experienced by businesses and organizations to allow them to continue their operations, including paying their employees and supporting projects by businesses, organizations, and communities to prepare now for a successful recovery. This initiative includes two components: 

  • $675 million to support regional economies, businesses, organizations, and communities in regions all across Canada; and
  • $287 million to support the national network of Community Futures Development Corporations, which will specifically target small businesses and rural communities across the country. 

Canada is known around the world for its natural beauty, and there is no better example of this than our national parks. I know that the closure of parks and historic sites due to COVID-19 has had a serious impact on local tourism operators, businesses, and Indigenous communities. I am pleased to share that my colleague, the Honourable Jonathan Wilkinson, Minister of Environment and Climate Change, has announced that, starting on June 1, 2020, Parks Canada will gradually resume some operations at certain national parks, national historic sites, historic waterways, and national marine conservation areas. This will include access to some trails, day use areas, and green spaces, and some access for recreational boating. As they resume operations, Parks Canada will continue to work closely with local tourism‑related businesses and associations. 

As we face this unfolding situation together, you can rest assured that our government is here for you. I have had the privilege of hearing directly from many tourism‑related businesses, associations, and individuals during a series of nationwide virtual town hall meetings, as well as through countless personal conversations. Open, frank dialogue is essential to solving our shared challenges, and I encourage all of you to keep bringing your ideas and concerns to me and my team. I look forward to continuing these conversations in the days and weeks to come. 

The decisions we make now will determine how our economy bounces back from this crisis; we are choosing to invest in Canadians and our businesses and get them the help they need. Our focus is on supporting people, helping us weather the storm together, and emerge stronger than before.  

We are here for you now—we will be here for you in the weeks and months to come and we will get through this together.  

We’ve got your back. 
 


 

La pandémie de COVID‑19 a engendré énormément d’incertitude pour les Canadiens de tous les coins de notre pays. Alors qu’il y a quelques mois à peine, nous nous attendions tous à connaître une autre saison touristique record, les voyages et le tourisme dans le monde sont maintenant perturbés comme jamais auparavant. Pour les 1,8 million de Canadiens qui vivent du tourisme – dont plusieurs d’entre vous –  cette situation a bien entendu suscité de graves préoccupations relativement à ce que réserve l’avenir. 

Notre gouvernement est solidaire de nos exploitants du milieu touristique et des nombreux Canadiens qu’ils emploient. Au cours des deux derniers mois et demi, nous avons pris des mesures décisives pour vous appuyer. En mettant en œuvre des mesures d’urgence, nous avons fait un effort conscient pour atteindre le plus grand nombre de personnes possible, et aussi rapidement que possible. Les entreprises liées au tourisme peuvent bénéficier de diverses mesures de soutien, notamment : 

  • La Subvention salariale d’urgence du Canada couvre 75 % du salaire d’un employé – jusqu’à concurrence de 847 dollars par semaine – pour les employeurs de toute taille et de tous les secteurs qui ont subi une diminution dans leurs revenus bruts d’au moins 15 % en mars et de 30 % en avril et en mai. Reconnaissant l’importance de ce programme tant pour les employeurs que pour les employés, le premier ministre a annoncé récemment qu’il sera prolongé jusqu’à août.
     
  • L’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial offre des prêts‑subventions aux propriétaires d’immeubles commerciaux admissibles afin de réduire de 75 %, pour les mois d’avril, mai et juin 2020, le loyer payable par leurs locataires qui sont de petites entreprises touchées.
     
  • Le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes propose des prêts sans intérêt pouvant atteindre 40 000 dollars aux petites entreprises et aux organismes sans but lucratif afin de les aider à couvrir les frais d’exploitation pendant que leurs revenus sont temporairement réduits. Le remboursement du solde du prêt au plus tard le 31 décembre 2022 entraînera une radiation de 25 % du prêt, jusqu’à concurrence de 10 000 dollars. Reconnaissant l’importance de ce programme pour tant de petites entreprises, le premier ministre a annoncé récemment que les critères ont été élargis pour inclure un plus grand nombre d’entreprises dont le propriétaire unique tire ses revenus directement de son entreprise, d’entreprises dont les activités dépendent de travailleurs contractuels ou encore d’entreprises familiales qui rémunèrent leurs employés au moyen de dividendes au lieu d’une paye.
     
  • Nous avons offert un soutien à la liquidité supplémentaire dans le cadre du Programme de crédit aux entreprises (PCE) par l’entremise de la Banque de développement du Canada (BDC) et d’Exportation et développement Canada (EDC). La BDC et EDC collaborent avec les banques et les coopératives de crédit afin de coordonner les solutions de crédit pour les entreprises individuelles, y compris celles du secteur du tourisme. Tant le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes que le PCE sont accessibles en parallèle et peuvent totaliser jusqu’à 12,5 millions de dollars en liquidités supplémentaires. Le programme a été élargi récemment aux entreprises de taille moyenne qui ont des besoins plus importants en financement et comprendra des prêts allant jusqu’à 60 millions de dollars par entreprise et des garanties d’au plus 80 millions de dollars.
     
  • Tous les travailleurs, y compris les travailleurs saisonniers et contractuels, devraient savoir que la Prestation canadienne d’urgence (PCU) est une prestation imposable de 2 000 $ par mois qui est versée toutes les quatre semaines, pour un maximum de quatre mois, aux travailleurs qui ont perdu leur revenu à cause de la pandémie de la COVID‑19. La PCU s’applique aux salariés de même qu’aux travailleurs contractuels et aux travailleurs autonomes qui ne seraient autrement pas admissibles à l’assurance‑emploi et qui ne peuvent pas travailler en raison de la pandémie. De plus, la portée de la PCU a été étendue aux travailleurs saisonniers qui ont épuisé leur droit aux prestations régulières de l’assurance‑emploi ainsi qu’aux travailleurs qui ont récemment épuisé leur droit aux prestations régulières de l’assurance‑emploi et qui ne sont pas en mesure de trouver un emploi ou de retourner au travail en raison de la COVID‑19.
     
  • Nous avons également fourni un financement de 306,8 millions de dollars pour aider les petites et moyennes entreprises autochtones et soutenir les institutions financières autochtones. Ces fonds fourniront des prêts à court terme sans intérêt et des contributions non remboursables par l’entremise d’institutions financières autochtones, qui offrent des services de financement et de soutien. Cette initiative appuiera un nombre estimatif de 6 000 entreprises des Premières Nations, des Inuits et des Métis, dont plusieurs du secteur du tourisme.
     
  • Les festivals, événements et autres attractions similaires trouveront une aide dans le cadre du Fonds d’urgence relatif à la COVID‑19, qui fournit 500 millions de dollars aux organismes chargés de la culture, du patrimoine et du sport pour leur permettre de continuer à appuyer les artistes et les athlètes.
     
  • Les grands employeurs qui éprouvent des difficultés peuvent se tourner vers un programme annoncé récemment, le Crédit d’urgence pour les grands employeurs (CUGE), qui offrira un financement de transition aux plus grands employeurs du Canada dont les besoins financiers durant la pandémie ne peuvent être comblés par les mécanismes conventionnels, afin que leurs opérations puissent se poursuivre. Le CUGE sera ouvert aux grandes entreprises à but lucratif, à l’exception de celles du secteur financier, ainsi qu’à certaines entreprises sans but lucratif dont les revenus annuels se chiffrent généralement à 300 millions de dollars ou plus. Ce programme sera administré par la Corporation de développement des investissements du Canada. Plus de détails seront disponibles sous peu.
     
  • Tous les paiements de TPS/TVH et de droits de douane sur les importations pour toutes les entreprises, y compris les travailleurs autonomes, sont reportés jusqu’au 30 juin 2020.
     
  • L’Agence du revenu du Canada reportera les obligations liées au paiement des impôts jusqu’au 31 août 2020 afin d’aider les entreprises relativement à leur flux de trésorerie. 

Vous trouverez une liste exhaustive de toutes les mesures de soutien annoncées jusqu’à maintenant pour les entreprises et les particuliers en consultant le Plan d’intervention économique du Canada pour répondre à la COVID‑19. 

Les six agences de développement régional (ADR) du Canada jouent un rôle de premier plan dans la mise en œuvre de mesures visant à aider les entreprises et les particuliers au sein des communautés de tout le pays. Les ADR offrent autant de flexibilité que possible à leurs bénéficiaires actuels, notamment le remboursement différé d’un prêt, tout en offrant un soutien supplémentaire grâce au financement existant qui s’élève à 50 millions de dollars pour l’ensemble des ADR. En outre, un million de dollars provenant du Fonds pour les expériences canadiennes ont été réaffectés pour alléger les pressions exercées sur les entreprises touristiques autochtones. 

Le plus important, les ADR mettront en œuvre le nouveau Fonds d’aide et de relance régionale, qui aidera à atténuer les pressions financières ressenties par les entreprises et les organisations pour leur permettre de poursuivre leurs activités, y compris payer leurs employés et soutenir les projets d’entreprises, d’organisations et de communautés afin de les préparer maintenant à une reprise réussie. Cette initiative comporte deux volets : 

  • 675 millions de dollars pour appuyer les économies régionales, les entreprises, les organisations et les communautés dans toutes les régions du Canada;
  • 287 millions de dollars pour appuyer le réseau national des Sociétés d’aide au développement des collectivités, qui cibleront tout particulièrement les petites entreprises et les communautés rurales partout au pays. 

Le Canada est reconnu à travers le monde pour sa beauté naturelle, et il ne peut y avoir un plus bel exemple que nos parcs nationaux. Je sais que la fermeture des parcs et lieux historiques en raison de la COVID‑19 a eu de graves répercussions sur les exploitants locaux du milieu touristique ainsi que sur les entreprises et les communautés autochtones locales. Je suis heureuse de vous informer que mon collègue, l’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, a annoncé qu’à partir du 1er juin 2020, Parcs Canada reprendra progressivement certaines activités dans quelques parcs nationaux, lieux historiques nationaux, voies navigables historiques et aires marines nationales de conservation. Cela comprendra l’accès à certains sentiers, à des aires de fréquentation diurne et à des espaces verts, ainsi que certains accès pour la navigation de plaisance. Alors qu’ils reprendront leurs activités, Parcs Canada continuera de travailler en étroite collaboration avec les entreprises et les associations locales liées au tourisme. 

Alors que nous faisons face ensemble à cette situation qui évolue, je peux vous assurer que notre gouvernement est là pour vous. J’ai eu le privilège d’entendre directement les points de vue de nombreuses entreprises, associations et personnes liées au tourisme dans le cadre d’une série de réunions publiques virtuelles à l’échelle nationale ainsi que d’une multitude de conversations personnelles. Un dialogue ouvert et franc est essentiel pour résoudre nos problèmes communs, et je vous encourage tous à continuer de me faire part de vos idées et de vos préoccupations, ainsi qu’à mon équipe. Je serai heureuse de poursuivre ces conversations dans les jours et les semaines à venir. 

Les décisions que nous prenons en ce moment détermineront comment notre économie se remettra de cette crise, et nous choisissons d’investir dans les Canadiens et nos entreprises, et de leur apporter l’aide dont ils ont besoin. Notre objectif est de soutenir les gens, de nous aider à traverser la tempête ensemble et d’en sortir plus fort que jamais.  

Nous sommes là pour vous maintenant; nous serons là pour vous dans les semaines et les mois à venir et nous surmonterons cette épreuve ensemble. 

Nous vous appuyons. 

The Honourable Mélanie Joly, P.C., M.P. / L’honorable Mélanie Joly, C.P., députée